• 1
  • 2
  • 3

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) est un organisme sans but lucratif créé en 1996 par des citoyens engagés à transformer leur communauté. Il propose des pratiques et des politiques pour créer des villes écologiques, démocratiques et en santé. Notre mission, notre vision et nos valeurs font du CEUM un acteur incontournable de la transformation de l’espace public par et pour les citoyens.

Une série d'évènements sur les enjeux urbains

Montréal, le 1er mai 2015 - Le Centre d'écologie urbaine de Montréal (CEUM) lance les Journées de l'écologie urbaine, une série d'activités sur les enjeux urbains, les solutions humaines et la ville durable. Inaugurées par les Promenades de Jane durant la première fin de semaine de mai, les Journées de l'écologie urbaine se poursuivent jusqu'au 6 juin, jour de la Fête des voisins. Citoyens, professionnels et décideurs y trouveront leur compte : la programmation est aussi variée que le sont les défis de la ville du 21e siècle.

« La ville est un écosystème construit par et pour l'humain. Lorsqu'on parle d'écologie urbaine, on parle autant des enjeux de démocratie, de lutte aux îlots de chaleur, de partage de l'espace public ou de participation citoyenne. Les Journées de l'écologie urbaine, c'est plusieurs occasions de se rassembler pour discuter de la ville d'aujourd'hui et de demain, en s'inspirant de ce qui se fait de mieux ici et ailleurs. Nous invitons donc tous les acteurs de notre écosystème à discuter, à oser et à célébrer » lance Véronique Fournier, directrice générale du CEUM.

Fred Kent en conférence à Québec et à Montréal sur le Placemaking
Comment réinventer les espaces publics pour qu'ils deviennent le coeur de la communauté? C'est ce qu'abordera Fred Kent, président fondateur de Project for Public Space et un des plus grands penseurs de la croissance intelligente de la ville, lors d'une conférence publique à Québec le 27 mai et à Montréal le 28 mai. Les conférences seront accompagnées d'un cocktail de lancement de la toute dernière publication du CEUM : Aménager la ville avec et pour ses citoyens, Guide sur l'urbanisme participatif, qui sera remise à tous les participants.

Un événement-hommage international
Les Promenades de Jane sont un événement-hommage organisé simultanément dans une centaine de villes à travers le monde, en l’honneur de Jane Jacobs, une auteure, militante et philosophe de l'architecture et de l'urbanisme. Jane Jacobs a valorisé l'expertise citoyenne dans les projets d'aménagement urbain et a jeté les bases du concept de villes à échelle humaine. Les Promenades de Jane incitent les citoyens à raconter des histoires sur leur quartier, explorer la ville et échanger avec leurs voisins

Programmation des Journées de l'écologie urbaine

  • 1er, 2, 3 mai : Promenades de Jane
  • 11 mai : Formation sur les plantes grimpantes
  • 14 mai : Déjeuner-causerie sur le budget participatif
  • 23 mai : Forum des artisans de la ville
  • 27 mai : Formation professionnelle Verdir les murs et les toits
  • 27 et 28 mai : Lancement du Guide sur l’urbanisme participatif et conférence de Fred Kent, Project for Public Spaces
  • 29 mai : Atelier professionnel sur l’urbanisme participatif
  • 1er juin : Atelier Repenser les quartiers pour les piétons et les cyclistes
  • 6 juin : Inauguration de la Ruelle no 13, projet gagnant de Transforme ta ville II, lors de la Fête des voisins

À propos du CEUM
Le Centre d'écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et de proposer des pratiques et des politiques urbaines contribuant à créer des villes écologiques, démocratiques et en santé.

- 30 -

Renseignements

Geneviève Rajotte Sauriol, conseillère aux communications
Centre d’écologie urbaine de Montréal
514 282-8378, poste 227 / 514 715-5898

Pour être à l’avant-garde, prioriser les piétons en récupérant les deux voies dédiées au stationnement

Montréal, le 16 avril 2015 - Suite à la présentation des scénarios proposés par la Ville de Montréal pour le réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest, et sur la base des résultats des consultations publiques et des données publiées, l’Alliance pour un nouveau partage de la rue Sainte-Catherine propose un aménagement qui concorde à la fois avec la volonté populaire et avec les dynamiques commerciales. Pour être à l’avant-garde, le scénario final doit prioriser les piétons en récupérant les deux voies dédiées au stationnement.

L’Alliance propose un aménagement rassembleur

L’Alliance a déjà fait connaitre sa position sur le réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest en mettant à l’honneur les déplacements actifs et collectifs, et en éliminant la voiture privée (sauf véhicules de livraison). Nous croyons au potentiel attractif d’une rue réservée en priorité aux piétons, aux cyclistes et aux usagers du transport collectif qui constituent actuellement 80 % des déplacements de cette destination

Les scénarios présentés n’y répondent pas ou insuffisamment. L’Alliance considère que le scénario final retenu doit absolument éliminer les deux voies actuellement dédiées au stationnement sur la rue. C’est la seule façon de récupérer assez d’espace pour les milliers de marcheurs qui se bousculent sur d’étroits trottoirs. C’est aussi la seule façon d’avoir une largeur suffisante pour l’installation de mobiliers urbains de qualité et qui n’empiètent pas sur la zone de marche.

En conservant deux voies pour la circulation partagée entre automobiles, autobus et vélos, avec une vitesse limitée à 30km/h, on offre à tous les usagers de la rue le reste de l’espace pour marcher, regarder, socialiser, profiter de terrasses et d’animation et apprécier l’architecture. Selon l’Alliance, voilà le concept minimal incontournable pour rendre la rue sainte-Catherine Ouest encore plus unique et attractive.

Ce type d’aménagement, qui élimine tout stationnement sur la rue Sainte-Catherine, devrait se déployer au moins entre les rues Guy et De Bleury.

La proposition de l’Alliance répond aux demandes citoyennes de mettre le piéton au cœur de la rue et à celles des commerçants de maintenir et d’augmenter la vitalité économique de la rue. Nos organisations continueront pour leur part à souhaiter que les deux voies de circulation soient fermées régulièrement pour transformer la rue Sainte-Catherine en rue piétonne, ce qui dans 10 ans, risque d’être demandé par la communauté encore avec plus de vigueur.

À propos de l'Alliance pour un nouveau partage de la rue Sainte-Catherine
Le Conseil régional de l’environnement de Montréal, le Centre d’écologie urbaine de Montréal, Vélo Québec et Vivre en ville s’unissent pour nourrir la démarche de consultation « Sainte-Catherine Ouest s’ouvre à vos idées » avec des propositions rassemblées sur un blogue ouvert au public et aux décideurs. En exprimant leur vision d’avenir pour Sainte-Catherine, les groupes espèrent une piétonisation audacieuse et visionnaire pour l’une des rues les plus emblématiques du dynamisme social et économique montréalais. Pour consulter le blogue de l'Alliance.

Montréal, le 2 mars 2015 Trois Grands prix du jury et un Coup de cœur du public ont été décernés à des projets proposés par des groupes de citoyens dans le cadre de Transforme ta ville II, un appel lancé par le Centre d’écologie urbaine de Montréal. Plus de 4 000 personnes ont voté pour les 33 projets en lice, qui amélioreront la qualité de vie dans 16 quartiers au cours des prochains mois.

Les Grands prix permettront à des projets d’étendre leur portée grâce à un financement additionnel de 500 $. « C’est inspirant de voir le nombre d’initiatives de citoyens de tous les âges, de tous les coins de la ville, engagés à améliorer la qualité de vie des espaces publics. Au-delà de donner des moyens pour réaliser ces visions, Transforme ta ville cultive l'engagement citoyen, qui est le facteur le plus important pour un développement sain et durable des milieux urbains.» se réjouit Melissa Mongiat, cofondatrice de Daily tous les jours et présidente du jury.

Elle était accompagnée de Diane DeCourcy du bureau de suivi Je vois Montréal, Mathieu Drapeau, président de l’Association du design urbain du Québec, Bernard Vallée, fondateur de Montréal Explorations et Francine Verrier, directrice des relations avec la collectivité de l’École de technologie supérieure.

Grands prix

  • Partage ta terre
    Cette initiative d’économie collaborative vise à développer de nouveaux espaces de culture de fruits et légumes dans Rosemont–La Petite-Patrie. Des résidents qui possèdent un espace inexploité seront jumelés avec des citoyens jardiniers qui n’ont pas accès à la terre dans le quartier. Un mariage entre l’agriculture urbaine et le «vivre ensemble».
  • Le projet de classe des immortels multicolores
    Les enfants nous en disent beaucoup sur la vie en ville à leur échelle. Ils ne sont pas en reste lorsqu’il s’agit d’agir sur le milieu de vie. Des élèves de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce ajouteront bacs à jardinage et tricot sur le tronçon qui enjambe l'autoroute Décarie et les mène à la bibliothèque. Une manière d’introduire couleurs et convivialité dans cet espace gris et bruyant.
  • Un toit sur mon banc
    Quelles sont les réponses citoyennes aux problématiques vécues dans l’espace public? Dans ce cas-ci, des Lavallois qui fréquentent le parc des Coccinelles installeront un toit au-dessus des bancs entourant l’espace de jeux. Les parents et enfants qui fréquentent le parc été comme hiver auront un endroit où se mettre à l’abri en cas de mauvais temps ou de soleil cuisant.

Coup de cœur du public
Grâce à 1001 votes, le projet Ruelle no 13 remporte le Coup de cœur du public. Des citoyens transformeront une ruelle de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension grâce à un terrain de pétanques, ainsi que des bacs à fleurs et à légumes. Le projet fera l’objet d’une capsule vidéo qui inspirera sans doute d’autres citoyens à s’approprier la ville.

Consulter tous les projets

À propos de Transforme ta ville
Transforme ta ville est un appel aux citoyens à réaliser des interventions dans l’espace public. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet pancanadien Des villes pour tous en partenariat avec la fondation de la famille J.W. McConnell. Le CEUM y agit à titre de commissaire Espace citoyen. Transforme ta ville est une action de Je fais Montréal.

À propos du CEUM
Le Centre d'écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et de proposer des pratiques et des politiques urbaines contribuant à créer des villes écologiques, démocratiques et en santé.

- 30 -

Renseignements

Geneviève Rajotte Sauriol, conseillère aux communications
Centre d’écologie urbaine de Montréal
514 282-8378, poste 227 / 514 715-5898

85 occasions de discuter la ville, quartier par quartier

Montréal, le 13 avril 2015 - Le printemps fait finalement son entrée au plus grand bonheur des Montréalais qui enfourchent leur vélo, envahissent les parcs et préparent leur jardin. Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) propose de marcher la ville entre citoyens en dévoilant la programmation des Promenades de Jane, qui auront lieu les 1, 2 et 3 mai prochains. Avec 85 promenades guidées dans une quinzaine d’arrondissements, les citoyens ont l’embarras du choix pour s’offrir une découverte de la ville.

« Qu’est-ce que les citoyens ont à nous dire sur leur quartier, sur leur ville? Les Promenades de Jane nous invitent s’approprier la ville et à partager ce qui la rend unique. C’est aussi l’occasion de relever les enjeux auxquels elle fait face et d’aborder les solutions les plus audacieuses, tout en faisant connaissance avec ses voisins. » explique Véronique Fournier, directrice générale du CEUM.

Les Promenades de Jane sont guidées par des citoyens, des élus ou des organismes bénévoles et passionnés, elles sont gratuites et ouvertes à tous. La programmation complète se trouve au www.ecologieurbaine.net.

Un événement-hommage international
Les Promenades de Jane sont un événement-hommage organisé simultanément dans une centaine de villes à travers le monde, en l’honneur de Jane Jacobs, une auteure, militante et philosophe de l'architecture et de l'urbanisme. Jane Jacobs a valorisé l'expertise citoyenne dans les projets d'aménagement urbain et a jeté les bases du concept de villes à échelle humaine. Les Promenades de Jane incitent les citoyens à raconter des histoires sur leur quartier, explorer la ville et échanger avec leurs voisins

Quelques exemples de Promenades de Jane à Montréal

  • Sur les traces de la Bourgogne
  • La Petite-Italie en dix temps
  • Haunted Mcgill
  • Building a neighbourhood – Scavenger Hunt in Ville Emard
  • Saint-Michel : passé, présent... avenir?

À propos du CEUM
Le Centre d'écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et de proposer des pratiques et des politiques urbaines contribuant à créer des villes écologiques, démocratiques et en santé.

- 30 -

Renseignements

Geneviève Rajotte Sauriol, conseillère aux communications
Centre d’écologie urbaine de Montréal
514 282-8378, poste 227 / 514 715-5898

Montréal, le 20 février 2015 Les citoyens de Montréal, Laval et Longueuil ne manquent pas de créativité pour transformer et s’approprier l’espace public. L’appel de projet Transforme ta ville II, lancé par le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) en est la preuve : 72 propositions provenant de centaines de citoyens ont été reçues. Parmi ces idées, 33 projets ont été retenus et seront financés jusqu’à hauteur de 500 $.

Les projets sont d’abord et avant tout des occasions de rencontrer ses voisins, de tisser des liens dans sa communauté et d’agir ensemble pour changer son environnement. Répartis dans 16 quartiers, ils vont du minithéâtre à l’atelier de vélo en passant par les jardins partagés, les boîtes à livre et l’ajout de mobilier urbain. Un point commun : tous profitent à la collectivité.

Renforcer l’esprit de communauté, embellir, verdir et nourrir la ville, voilà les préoccupations qui se dégagent de l’exercice. L’appel permet aussi de constater que les artisans de la transformation des villes portent plus d’un chapeau : parent ou écolier, artistes ou jardinier, chacun a la volonté de voir la ville autrement.

Coup de cœur du public : à vous de voter
Il est maintenant possible de consulter les projets retenus, d’identifier ceux qui seront réalisés dans son quartier et de voter pour un projet Coup de cœur. Le Coup de cœur du public se méritera une capsule vidéo Transforme ta ville, qui permettra d’inspirer d’autres citoyens à passer à l’action. Votez en ligne jusqu’au 1er mars : ecologieurbaine.net/fr/votez-pour-votre-projet

Grands prix du jury
Parallèlement au Coup de cœur du public, un jury se rencontrera le 24 février afin de déterminer trois Grands prix. Ces projets, particulièrement innovateurs et audacieux, se verront attribuer un financement additionnel de 500 $.

Composition du jury :

  • Mélissa Mongiat, Daily tous les jours, présidente
  • Diane DeCourcy, Ville de Montréal, bureau Je vois Montréal
  • Mathieu Drapeau, Association du design urbain du Québec
  • Bernard Vallée, Montréal Explorations
  • Francine Verrier, École de technologie supérieure de Montréal

À propos de Transforme ta ville
Transforme ta ville est un appel aux citoyens à réaliser des interventions dans l’espace public. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet pancanadien Des villes pour tous en partenariat avec la fondation de la famille J.W. McConnell. Le CEUM y agit à titre de commissaire Espace citoyen.

À propos du CEUM
Le Centre d'écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et de proposer des pratiques et des politiques urbaines contribuant à créer des villes écologiques, démocratiques et en santé.

- 30 -

Renseignements

Geneviève Rajotte Sauriol, conseillère aux communications
Centre d’écologie urbaine de Montréal
514 282-8378, poste 227 / 514 715-5898

Restez en contact

Abonnez-vous à l'infolettre :

Suivez-nous: