Quartiers verts à Montréal : un engagement du Plan de transport qui prend forme

Date de parution: 01 mai 2013

MONTRÉAL, le 1er mai 2013 - Le Centre d'écologie urbaine de Montréal (CEUM) et ses partenaires se réjouissent de l'annonce du responsable des transports au comité exécutif de la Ville de Montréal, monsieur Réal Ménard, concernant la reconnaissance de huit quartiers verts dans cinq arrondissements.

Élaboration - reconnaissance - financement : les trois étapes d'un quartier vert
Depuis 2009, l'engagement des arrondissements, des citoyens et des organismes locaux de ces quartiers a mené à l'élaboration de plans de quartiers verts, maintenant officiellement reconnus par la Ville de Montréal. Grâce à cette reconnaissance, la Ville de Montréal investira 10 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour réaliser une première série d'interventions sur le réseau artériel (ex. : sécurisation des intersections, aménagement de voies cyclables, mesures de verdissement).

Depuis quatre ans, le CEUM travaille avec les citoyens, les organismes locaux et les arrondissements pour faire avancer quatre de ces huit projets de quartiers verts1. Dans les mois suivant l'adoption des plans élaborés, les arrondissements responsables ont investi pour mettre en oeuvre certaines des actions proposées sur les rues locales. Des interventions sur les artères, qui relèvent de la Ville, ont également été identifiées dans chacun des quartiers. L'annonce d'aujourd'hui donne donc un second souffle à cette démarche soutenue par les citoyens, les organismes locaux et les arrondissements. Comme l'a affirmé Monsieur Ménard, « aujourd'hui c'est l'annonce de la fin de la phase de planification et le début d'une autre étape de mise en oeuvre ».

Prochaines étapes : investir et réaliser
« La somme annoncée est intéressante, mais insuffisante pour réaliser toutes les interventions sur les artères nécessaires et identifiées par les communautés des quartiers verts. Pour y arriver, la Ville devra augmenter les sommes dédiées au programme des quartiers verts dans son prochain budget », précise Marie-Hélène Armand, porte-parole en matière d'aménagement et de transport actif au CEUM. « Un plan d'action précisant les prochaines étapes de réalisation et les sommes à investir à plus long terme doit être établi par la Ville, avec la collaboration des partenaires et des citoyens impliqués dans la démarche » conclut Mme Armand.

Qu'est-ce qu'un quartier vert ?
Un quartier vert est un secteur dans lequel le domaine public (chaussées, trottoirs, places publiques, parcs) est aménagé de manière à favoriser la marche et le vélo et rend l'usage de ces modes conviviaux pour toutes les personnes. L'accès au transport en commun est facilité et la circulation automobile est restreinte aux déplacements locaux et se fait à de faibles vitesses. C'est l'aboutissement d'une démarche initiée grâce à la volonté et à la mobilisation des citoyens.

Les étapes franchies depuis 2008

2008 : Adoption du Plan de transport de la Ville de Montréal (et du Chantier 16 : quartiers verts)
2009-2012 : Élaboration des plans de quartiers verts et début des interventions par les arrondissements
2012-2013 : Reconnaissance des quartiers verts par la Ville de Montréal
2013 et plus : Financement et réalisation des interventions par la Ville de Montréal et les arrondissements

1 Mercier-Est, Parc-Extension, Plateau Est, Notre-Dame-de-Grâce Sud-Est

Restez en contact

Abonnez-vous à l'infolettre :

Suivez-nous: