Place publique

Place publique est un lieu d'échange pour que s'exprime l'intelligence des villes et de ses citoyens d'ici et d'ailleurs. À vous d'occuper cet espace d'idées, de débats et d'inspirations.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles publiés sur le site.
Derniers articles

La façon de concevoir nos communautés a un impact significatif sur notre santé et notre bien-être. Ce concept est essentiel au travail du Centre d’écologie urbaine de Montréal, et nous sommes ravis de voir que ce lien devienne un élément important des stratégies de santé publique au Canada. Le rapport publié récemment par la Dr Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique au Canada, sur l'État de la santé publique au Canada en 2017 met l'accent sur l’importance d’aménager des communautés qui encouragent des modes de vie sains. Il mentionne notamment notre projet Réseau Quartiers verts comme une initiative qui contribue à l’atteinte de cet objectif en visant l’aménagement bâti de nos villes. Il s’agit d’une reconnaissance importante, qui coïncide avec un moment fort de notre projet: nous venons de publier notre propre rapport, intitulé Bâtir ensemble des communautés actives et nous nous préparons à lancer notre nouveau site web qui se veut une boite à outils interactive pour aider professionnels, citoyens et décideurs à bâtir des villes actives.

Des pistes d’actions pour développer des villes actives, collectivement!

Le rapport de Dr Tam « sensibilise à la façon dont notre environnement bâti fournit les bases pour des communautés saines et, en fin de compte, pour notre santé » (page 3). Il explore l’interdépendance entre l'environnement bâti, le comportement des individus et leur état de santé, et propose des points de référence afin d’aménager les villes de manière à favoriser les saines habitudes de vie. Il reconnait également « l’énorme potentiel que recèle le réaménagement de notre milieu bâti pour aider la population canadienne à vivre une vie plus saine. » Nous sommes ravis que l'administratrice en chef de la santé publique ait choisi ces orientations générales et nous sommes particulièrement heureux que le rapport reconnaisse le travail effectué dans le cadre du Réseau Quartiers Verts depuis de cinq ans auprès de communautés en Alberta, en Ontario et au Québec.

Dans la section 5 du rapport, Concevoir des collectivités favorisant un mode de vie sain au Canada, Dr Theresa Tam présente l'importance de la collaboration intersectorielle et de l'engagement des citoyens dans la création de collectivités saines. En tant que projet financé par l'Agence de la santé publique du Canada, Réseau Quartiers verts a développé une approche de planification participative en impliquant les résidents et acteurs locaux, afin qu’ils puissent déterminer les changements bénéfiques à apporter pour leur quartier, en collaboration avec des professionnels de l’aménagement urbain. Cette approche rend la planification urbaine accessible et amusante grâce à la communauté. Elle repose sur la conviction que la mise en commun des expertises locales et des expertises professionnelles mène à de solides résultats. En travaillant avec des quartiers qui sont généralement mal desservis en matière d'infrastructure, et qui par conséquent disposent de résultats négatifs en matière de santé publique, cette approche participative aide à intégrer l'optique de l'équité en santé dans la conception de la ville.

Pour en savoir plus sur l'urbanisme participatif et le projet Réseau Quartiers verts, visitez dès le mois de janvier notre nouveau site Internet : urbanismeparticipatif.ca .

b2ap3_thumbnail_Concevoir-des-modes-de-vie-sains.png

 

Bâtir ensemble des communautés actives : redonner la voix aux citoyens

Dans le cadre de la Loi 122, les villes québécoises verront augmenter considérablement leurs pouvoirs et leur autonomie, et seront incitées à se doter d’une politique de participation publique. Dans ce contexte, le Centre d’écologie urbaine de Montréal a organisé un panel sur l’urbanisme participatif.

Vision zéro: oui aux déplacements actifs sécuritaires pour tous

Depuis 2016, la Ville de Montréal a choisi d’adopter la stratégie Vision zéro, c’est-à-dire aucun décès et blessé grave dans ses rues. Cette initiative est née d’une volonté d'innover en matière de sécurité routière et mise sur le fait qu’aucun décès sur les routes n’est acceptable. Toutefois, il semble que les conditions afin de concrétiser cette stratégie ne sont pas toutes réunies, notamment au niveau des aménagements. Néanmoins, pour la Ville de Montréal, il s’agit là d’une merveilleuse opportunité que de concrétiser la stratégie Vision zéro afin de démontrer ses engagements aux citoyens, tout en leur assurant des déplacements sécuritaires. De plus, alors que pour certains se promener à vélo ou à pied est un choix, pour d’autres, c’est une nécessité, n’ayant tout simplement pas les moyens de prendre l’automobile, le taxi ou encore l’autobus pour se déplacer quotidiennement. Il s’agit donc aussi d’un enjeu d'équité que d’offrir à tous un environnement sécuritaire et favorable aux déplacements actifs.

Restez en contact

Suivez-nous: